Confidences exclusives de la nièce de Marilyn Monroe, Francine Gifford Deir

  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
EVA SAKELLARIDES
Dans cet article:
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.

Francine Gifford Deir vient de découvrir qu’elle est la nièce de Marilyn. Elle nous reçoit.

Norfolk, en Virginie, Francine Gifford Deir mène la vie d’une bourgeoise de province, très loin de Hollywood. Pourtant, il suffit que cette agente d’assurance découvre l’objectif de notre photographe pour qu’on lui devine un goût de la lumière qui pourrait tenir de famille… Francine a rangé vieilles photos et lettres jaunies dans une boîte à chaussures. En exclusivité, elle nous raconte cet homme, Charles Stanley Gifford Senior, son grand-père. Celui qui n’a jamais voulu avouer être le père de la plus grande star du monde .

Lire aussi:Exclusif - Comment le père biologique de Marilyn Monroe a été identifié

Paris Match. Racontez-nous votre grand-père…
Francine Gifford Deir. C’était un homme formidable, grand, marié trois fois. Né en 1898, il était passionné de photographie, de chevaux, jouait au polo. Fils de charpentier, il n’avait pas fait d’études et avait débuté comme manutentionnaire dans un studio de Hollywood. Il livrait les films au labo, à moto. Il s’était d’ailleurs lié d’amitié avec Stan Laurel (de Laurel et Hardy) qui lui donnait ses vieux vêtements. En 1925, il a rencontré Gladys, la mère de Marilyn. Il était encore marié avec Lillian, ma grand-mère. Leur liaison a été, je pense, un des détonateurs de leur divorce.

Voir la vidéo :Exclusif - Marilyn, son père enfin identifié

Le voyiez-vous souvent ?
Deux semaines chaque été. Il avait installé une ferme, la Red Rock Dairy, à Hemet, bourgade entre Los Angeles et Palm Springs. Il pasteurisait le lait, puis le vendait dans son magasin ou à des fabricants de glaces. L’entreprise marchait bien. Il y mettait beaucoup de passion. Il était fier des annonces publicitaires qu’il produisait lui-même, adorait ses vaches, ses taureaux, donnait à chaque veau le prénom(...)

Lire la suite sur Paris Match

VIDÉO - Marilyn Monroe : L'identité de son père enfin révélée... par un Français !

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles