Le plus grand navire-hôpital civil du monde fait ses débuts à Dakar

AFP - SEYLLOU

Le Global Mercy, plus grand navire-hôpital civil du monde, a fait ses débuts en Afrique dans le port de Dakar, où il restera quatre semaines pour former des professionnels de santé, a constaté une journaliste de l'AFP lundi 30 mai 2022.

Ce bateau géant mesure 174 mètres de long sur 28,6 mètres de large ; il comprenant 12 ponts. Le Global Mercy est arrivé vendredi 27 mai 2022 dans le port de la capitale sénégalaise où il est visible de loin. Il y restera quatre semaines jusqu'à fin juin, avant de revenir en 2023 pour offrir des soins chirurgicaux aux populations démunies.

Sur le Global Mercy, un hôpital d'environ 7.000 mètres carrés

L'arrivée du Global Mercy coïncide avec un nouveau drame qui a bouleversé le pays et mis en lumière les carences du système de santé du Sénégal. Onze bébés sont décédés le 25 mai dans un incendie dans un hôpital public à Tivaouane (ouest). "Nos coeurs sont brisés pour les onze familles qui ont perdu leurs bébés. C'est une catastrophe. Et c'est difficile de venir et d'avoir un message positif alors que nous nous étions préparés à un moment extraordinaire", a confié à des journalistes Bryce Wagner, directeur exécutif de Mercy Ships Global Association, ONG internationale oeuvrant pour améliorer l'accès aux soins de santé dans plusieurs pays africains.

Sur le Global Mercy, l'hôpital couvre environ 7.000 mètres carrés, et comprend "six blocs opératoires, 102 lits pour soins aigus, 7 lits de soins intensifs et 90 lits de convalescence", selon un communiqué. La construction de ce bateau a duré 48 mois, selon l'organisation. Se fondant sur 43 ans d'expérience de l'organisation et plus de cinq ans à étudier spécifiquement les résultats de l'Africa Mercy, navire-hôpital en service depuis 2007 pour aider les plus démunis en Afrique occidentale et centrale, Mercy Ships a souhaité ajouter un autre navire de "capacité supérieure" et "ayant les mêmes objectifs".

"Visage nouveau"

Le jeune Mohamed Gueye, 13 ans, a témoigné avoir été soigné en 2020 sur l'Africa Mercy pour une tumeur dans la bouche, et a confié être heureux d'avoir retrouvé un "visage nouveau". Son père, originaire d'un village de la région de Kaolack (sud), a expliqué avoir été trop pauvre pour payer une telle opération a[...]

Lire la suite sur sciencesetavenir.fr

A lire aussi

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles