Le plus grand iceberg du monde perd environ 800m3 d'eau douce par seconde !

Nathalie Mayer, Journaliste
·2 min de lecture

Les images satellites les plus récentes de l’iceberg A-68A — l’un des plus grands icebergs de tous les temps — montrent comment lui et les morceaux qui s’en sont séparés se déplacent actuellement autour de l’île de Georgie du Sud qu’il a, un temps, menacée.

Les chercheurs, pour leur part, ont non seulement profité de ces données pour suivre sa trajectoire, mais aussi pour estimer son évolution. Ils nous apprennent ainsi que d’une superficie de quelque 5.660 km2, il ne mesure aujourd’hui — après s’être partiellement disloqué — qu’environ 2.600 km2.

Les chercheurs nous précisent aujourd’hui qu’à l’origine, A-68A mesurait en moyenne 232 mètres d’épaisseur, avec un pic à 285 mètres. Il a depuis perdu 32 mètres et plus de 50 mètres par endroits soit près d’un quart de son épaisseur initiale. Mais il a surtout perdu 64 % de son volume, passant de 1.467 km3 à 526 km3. Aujourd’hui, l’iceberg rejette ainsi dans l’océan 767 m3 d’eau douce par seconde. C’est 12 fois le débit de la Tamise !

L’épaisseur de l’iceberg A-68A au fil du temps. © Esa
L’épaisseur de l’iceberg A-68A au fil du temps. © Esa

Les chercheurs indiquent aussi que les deux fragments les plus gros qui se sont détachés ce 21 décembre 2020 sont bien plus minces que l’iceberg, avec des quilles culminant jusqu’à 50 mètres plus bas que A-68A.

> Lire la suite sur Futura

À lire aussi sur Futura