Le grand historien Iba Der Thiam s'en est allé

Par Le Point Afrique
·1 min de lecture
Iba Der Thiam était l'une des plus éminentes figures du récit de l'Histoire africaine. 
Iba Der Thiam était l'une des plus éminentes figures du récit de l'Histoire africaine.

Au Sénégal, « un baobab s'est effondré ». Le professeur d'université, homme politique et syndicaliste Iba Der Thiam est décédé samedi 31 octobre, à l'âge de 83 ans, des suites de maladie à l'hôpital principal de Dakar. « Le professeur Iba Der Thiam a fait ces derniers temps plusieurs séjours à l'hôpital. Celui d'hier (samedi soir) lui a été fatal », a plus tard confirmé un membre de son entourage. Il a été inhumé à Dakar dimanche après-midi.

Des hommages à un homme engagé

Le monde sénégalais des lettres et de la culture, et bien au-delà, est donc en deuil, orphelin d'un historien et homme politique engagé pour son pays. Toute sa vie durant, il a fait sien le combat d'une Afrique en quête d'une véritable indépendance politique, sociale et culturelle. Iba Der Thiam a formé des générations d'historiens.

Dans un tweet, le président Macky Sall évoque un « historien de notoriété mondiale ». « Professeur émérite et humaniste radical, Iba Der Thiam est une figure capitale du Sénégal contemporain. Patriote lucide, il a dirigé avec passion la rédaction en cours » de l'Histoire générale du Sénégal, a écrit le président Sall. Son homologue burkinabé a rendu hommage sur Twitter au syndicaliste, homme politique et parlementaire « qui a apporté » une contribution significative à l'édification de la démocratie au Sénégal.

« La disparition du professeur Iba Der Thiam laisse un grand vide. Au Sénégal et en Afrique, il aura marqué une génération d'étudiants et d'historiens. Il l [...] Lire la suite