"Un grand gâchis": les avocats du père d'Estelle Mouzin déplorent une mise en examen tardive de Fourniret

1 / 2

"Un grand gâchis": les avocats du père d'Estelle Mouzin déplorent une mise en examen tardive de Fourniret

Seize ans après la disparition de la petite Estelle Mouzin en Seine-et-Marne, les avocats d'Éric Mouzin, père de la fillette, ont déploré que la justice ait perdu tant de temps à écarter la piste Michel Fourniret, alors que le tueur en série a finalement été mis en examen ce mercredi dans cette affaire.

"On a perdu beaucoup de temps parce qu'on s'est refusé à considérer cette piste comme sérieuse alors que Michel Fourniret avait mis les enquêteurs sur cette piste", a regretté sur notre antenne Me Didier Seban, l'avocat d'Éric Mouzin.

"Il y a deux ans, il avouait déjà"

"Michel Fourniret demandait à être jugé sur l'affaire Estelle Mouzin, ainsi que deux autres affaires qu'il a reconnu maintenant il y a deux ans. D'une certaine manière, il avouait déjà sa participation dans les faits mais on a pas voulu l'écouter et on a pas travaillé cette piste comme il se devait", a dénoncé l'avocat, estimant que cette mise en examen était "une vraie étape de passée dans l'élucidation de la disparition d'Estelle Mouzin".

Me Corine Herrmann, l'autre avocate du père d'Estelle Mouzin interrogée ce mercredi soir sur notre antenne, a rappelé que cette piste était pour eux "évidente" depuis 2017. "Notre sentiment c'est évidemment 'un grand gâchis' dans la mesure où il a fallu pour la famille Mouzin attendre 17 ans pour retomber sur une piste initiale, qui a été reprise, rediscutée pendant des années pour arriver à cette mise en...

Lire la suite sur BFMTV.com

A lire aussi