Grand froid dans le Pas-de-Calais : "Nous n'avons pas envie de compter les morts", alerte le Secours catholique

franceinfo
·1 min de lecture

"Nous n'avons pas envie de compter les morts", a affirmé mardi 9 février sur franceinfo Samuel Prieur, délégué départemental du Secours catholique du Pas-de-Calais, alors que le département, tout comme le département du Nord, a été placé en vigilance grand froid par Météo France. "Nous savons bien qu'on résiste peu au froid par ces grandes températures et qu'on prend des risques pour la santé des personnes. Il faut protéger les plus vulnérables. Il faut réussir à mettre à l'abri un maximum de personnes."

>> Météo : suivez l'évolution de la situation en direct

"Nous savons bien que le 115 est toujours saturé, même en temps normal. Il l'est d'autant plus en cette période. Il y a des choses qui sont déployées par l'État, mais nous pensons qu'il faut aller encore plus loin", a ajouté Samuel Prieur.

"Tout ne peut pas reposer sur les épaules des associations. Nous prenons notre part de l'engagement. Il faut que l'État prenne la mesure des difficultés et des enjeux."

Samuel Prieur, du Secours catholique

à franceinfo

Durant cette période de froid, le directeur départemental du Secours catholique annonce que les maraudes sont renforcées, notamment dans les zones sensibles comme Calais. "Ce dont nous avons besoin, c'est d'un soutien matériel. Nous avons besoin de couvertures, besoin de gants, de bonnets, de chaussettes chaudes. On en manque cruellement dans beaucoup de zones tendues. On appelle les entreprises et des particuliers à venir pour nous aider", a appelé Samuel Prieur.

Lire la suite sur Franceinfo

A lire aussi