Grand Est : Franck Leroy, maire d'Épernay, nommé président de la Région

© FREDERICK FLORIN / AFP

Membre du parti Horizons fondé par Édouard Philippe , Franck Leroy a été désigné vendredi par les élus du Grand Est comme le nouveau président de la Région. Maire de la ville d'Épernay depuis l'an 2000, poste qu'il a aussitôt annoncé quitter, il succède à Jean Rottner, qui avait démissionné en décembre dernier et dont il assurait jusqu'à maintenant l'intérim. Ce soutien d'Emmanuel Macron est arrivé en tête du scrutin récoltant 96 voix, contre 34 pour le candidat Rassemblement national, Laurent Jacobelli . Ovationné par ses pairs, Franck Leroy a déclaré, en séance plénière du conseil régional, que son mandat serait celui « du changement dans la continuité ». « C'est pour moi un immense honneur que d'accéder à cette fonction (…) J'irai jusqu'au bout », a-t-il assuré, comme le rapporte l'AFP.

Pour son premier discours en tant que président, Franck Leroy a notifié son « respect » à son prédécesseur et a souligné le « travail » accompli dans le Grand Est. « Il a jusqu'au bout, jusqu'au dernier jour de son mandat assumé ses fonctions avec énergie, détermination », a-t-il estimé, tenant à rendre à Jean Rottner « l'hommage qu'il mérite ». Perdant de cette élection, Laurent Jacobelli a adressé ses « félicitations républicaines » à son rival, avant de l'avertir : « Vous êtes un président sous surveillance. »

Le départ surprise de Jean Rottner

À la tête du Grand Est depuis 2017, Jean Rottner avait annoncé quitter la présidence de la région et se mettre en retrait de « la vie publique...


Lire la suite sur LeJDD