GRAND ENTRETIEN. Covid-19 : troisième vague, mortalité, erreur de pronostic… Le modélisateur qui oriente le gouvernement détaille le dessous de ses calculs

Mathieu Lehot
·1 min de lecture

Ce sont ses calculs qui orientent les choix du gouvernement face au Covid-19. Simon Cauchemez, directeur de l'unité "modélisations mathématiques des maladies infectieuses" à l'Institut Pasteur, est le "monsieur projections" du Conseil scientifique. Les travaux de cet épidémiologiste, ingénieur de formation, guident les autorités dans les politiques mises en œuvre.

C'est notamment à partir de ses modélisations que le président Emmanuel Macron avait annoncé le chiffre de 9 000 patients en réanimation à la mi-novembre "quoi que nous fassions", lors de son allocution du 28 octobre. Des chiffres qui ont été contredits par la suite. Au plus fort de la crise, en novembre, les patients Covid-19 en réanimation étaient près de 5 000.

Depuis les incertitudes des premiers mois, liées au manque de recul sur un phénomène inédit, jusqu'aux dernières projections, le chercheur détaille les dessous de ses calculs et en explique les limites. Il prévient également que la sortie de crise n'est probablement pas pour demain. Seulement 10% des Français auraient été infectés à ce jour.

Franceinfo : Quelles sont les données que vous étudiez pour suivre l'évolution du Covid-19 ?

Simon Cauchemez : Pour les projections à court terme, nous travaillons sur les données d'hospitalisation parce que ce sont les indicateurs les plus stables. En revanche, pour nos travaux de recherche, (...)

Lire la suite sur Franceinfo

A lire aussi