Grand débat : quelles sont les pistes envisagées (et celles écartées) par Emmanuel Macron pour sortir de la crise des "gilets jaunes" ?

franceinfo
Le chef de l'Etat doit annoncer, lundi, lors d'une allocution télévisée, des mesures concrètes après la crise des "gilets jaunes" et trois mois de grand débat national.

En route vers un acte II du quinquennat ? Après 22 samedis de mobilisation des "gilets jaunes" et trois mois de grand débat national, Emmanuel Macron doit annoncer, lundi 15 avril, des mesures de sortie de crise. Le président de la République s'adressera aux Français lors d'une allocution télévisée.

Si le chef de l'Etat souhaite garder un effet de surprise, certaines pistes ont déjà filtré dans la presse, et plusieurs ont été testées dans des sondages. Car les décisions de l'exécutif visent aussi à réconcilier le président avec la base électorale la plus large possible, à un mois et demi des élections européennes. Récapitulatif des hypothèses en cours.

Les pistes envisagées

Pour marquer les esprits, il faudra d'abord répondre concrètement à la demande d'augmentation du pouvoir d'achat, revenue en force dans les revendications des "gilets jaunes" et du grand débat. Deux grandes pistes semblent privilégiées.

Une baisse de l'impôt sur le revenu. L'exécutif planche sur une baisse de l'impôt sur le revenu, avec l'ajout de nouvelles tranches d'imposition pour le rendre plus progressif. Il existe actuellement cinq tranches, dont s'acquittent 43% des contribuables : 0%, 14%, 30%, 41% et 45%. "Deux nouvelles tranches à 5% et 10% avant celle à 14% pourraient être instaurées, de manière à faire payer (...)

Lire la suite sur Franceinfo

A lire aussi