Grand Est : le couvre-feu avancé à 18 heures dans le Haut-Rhin et le Bas-Rhin

Il faudra s'habituer aux rues désertes, le couvre-feu a été avancé dès dimanche 10 janvier au soir dans les deux départements alsaciens, le Haut-Rhin et le Bas-Rhin. Une décision attendue compte tenu des mauvais chiffres de l'épidémie : le taux d'incidence croissant dépasse la moyenne nationale. Pour Josiane Chevalier, préfète du Grand Est et du Bas-Rhin, il était urgent d'agir : "Dès lors qu'on restreint des déplacements, on évite de nouvelles rencontres et des contacts." Une mesure qui ne fait pas l'unanimité Deux heures de liberté en moins pour lutter contre l'épidémie, dans les rues de Colmar (Haut-Rhin), la mesure ne fait pas l'unanimité : "Je ne vois pas l'intérêt, je ne vois pas à quoi ça sert", explique une riveraine. "Pour les gens qui travaillent, ça va être énormément difficile, ça va être la course pour être rentré avant 18 heures." Les commerçants devront baisser le rideau plus tôt et se passer de la clientèle de dernière minute.