Grand Chelem de Tbilissi : Shavdatuashvili roi à domicile

  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
Grand Chelem de Tbilissi : Shavdatuashvili roi à domicile
Dans cet article:
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.

La deuxième journée du Grand Chelem de Tbilissi en Géorgie a été riche en action.

En -63kg, Inbal Shemesh a vécu le plus beau jour de sa vie. La jeune israélienne a atteint sa première finale de Grand Chelem en réussissant un Tani-Otoshi sur chacune de ses adversaires.

Un style spectaculaire qui lui a permis de s’imposer en finale face à la Brésilienne Ketelyn Quadros. Submergée d'émotions, Shemesh a décroché l'or.

Sa médaille lui a été remise par Lisa Allan, directrice des événements de la Fédération internationale de Judo.

"J'aime vraiment ce public, s'est réjouit Shemesh. Je pense qu'ils m’ont beaucoup encouragée parce qu'ils ont apprécié mon style. Et bien sûr, c’était vraiment super d’évoluer dans cette ambiance."

En -73kg, l'actuel champion du monde, le champion olympique 2012 et le héros local Lasha Shavdatuashvili a offert à ses fans un grand spectacle ! En finale, après avoir pris l'avantage au début du combat, son adversaire japonais Ken Oyoshi a égalisé à quelques secondes de la fin. Devant son public, Shavdatuashvili a réalisé une superbe feinte de pied qui a mis la salle en fusion.

Une autre victoire incroyable pour la légende du judo géorgien qui a reçu sa médaille des mains du président de la Fédération géorgienne de judo, Giorgi Atabegashvili.

"Chaque victoire signifie beaucoup pour moi, a déclaré Shavdatuashvili. Les Jeux Olympiques, les Championnats du monde, chaque finale est importante. C'est une sensation incroyable d'être sur le podium, de voir que votre travail acharné paie. Je me bats toujours pour la victoire, et c'est vraiment particulier de l'emporter à la maison."

La Néerlandaise Sanne Van Dijke a décroché l'or dans la catégorie des -70kg, en remportant une victoire tactique sur l'Espagnole Ai Tsunoda Roustant.

Sa médaille lui a été remise par le directeur de l'éducation et de la formation de la FIJ, Mohammed Meridja.

Dans la catégorie des -81kg, Lee Joonhwan a anéanti les espoirs géorgiens d'une deuxième médaille d'or en battant le favori Tato Grigalashvili grâce à un contre fantastique. Des débuts sur le World Judo Tour mémorables pour le Sud-coréen !

Le directeur des arbitres de la FIJ, Florin Daniel Lascau, lui a remis sa médaille.

Chaque année, l'équipe géorgienne répond présent, à domicile. Elle a remporté deux autres médailles de bronze ce samedi, pour le plus grand bonheur de fans locaux. Les jeunes judokas ont particulièrement brillé, offrant de belles promesses pour les prochains JO de Paris.

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles