Le grand chef d'orchestre américain James Levine, accusé d'abus sexuels à la fin de sa carrière, est mort

franceinfo Culture avec agences
·1 min de lecture

James Levine est mort de "causes naturelles" le 9 mars à Palm Springs (Californie), a indiqué mercredi 17 mars à l'AFP, sans plus de précision, son médecin de longue date, Len Horovitz, confirmant une information du New York Times.

Nommé directeur musical du Metropolitan Opera en 1976, le natif de Cincinnati aura transformé l'institution, au point de l'inscrire parmi les grands opéras du monde alors qu'elle était déconsidérée jusqu'ici. Tout en faisant honneur aux classiques du répertoire, il a fait entrer au programme des oeuvres contemporaines, qui n'avaient pas droit de cité, ainsi que des compositeurs délaissés.

40 ans à la tête du Metropolitan Opera

Avec son épaisse chevelure bouclée, ses lunettes cerclées de métal, son style expressif et sa personnalité extravertie, James Levine s'était imposé comme l'une des figures les plus reconnaissables du monde de la musique classique. Au total, il aura dirigé l'orchestre du Met plus de 2 550 fois.

Mais il aura connu une série de problèmes de santé à partir de 2006, d'une blessure à l'épaule consécutive à une chute sur scène à une insuffisance rénale en passant par une hernie discale. En 2016, il avait accepté de renoncer à la direction musicale du Met, atteint par la maladie de Parkinson, qui l'handicapait depuis de nombreuses années.

Accusé d'agressions sexuelles

Il demeurait néanmoins directeur musical honoraire, jusqu'à sa suspension, en décembre 2017, après la publication de témoignages l'accusant d'abus sexuels dans le New (...)

Lire la suite sur Franceinfo

A lire aussi