Le grand bain : les acteurs ont-ils été doublés pour les séquences de natation synchronisée ?

·1 min de lecture

Prenez une bande de quadras paumés prêts à tout pour redonner un sens à leur existence. Plongez-les dans un bassin sous l’autorité d’une coach sportive un tantinet coriace avec pour objectif de les transformer en rois de la natation synchronisée. Vous obtiendrez Le grand bain, fable sociale délicieusement déjantée signée Gilles Lellouche, et LA vraie belle surprise de l’année 2018 dans les salles de cinéma, plébiscitée par près de 4 millions d’entre nous.

Avec ce Full Monty aquatique, Gilles Lellouche plonge pour la première fois dans le grand bain de la réalisation. Mais qu’en est-il des comédiens ? Ont-ils été doublés pour les séquences de natation synchronisée ? Guillaume Canet, Mathieu Amalric, Philippe Katerine, Benoît Poelvoorde… Tous ont bel et bien mouillé le maillot pour être crédibles à l’écran et ce, dès l’automne 2016. Pendant sept mois, à raison d’une à deux fois par semaine, ils ont suivi un entraînement intensif de natation synchronisée à l’Institut national du sport, de l’expertise et de la performance à Paris. Le tout en compagnie de Julie Fabre, entraîneuse de l’équipe de France de natation synchronisée.

Si, pour de courtes séquences, comme celles où on voit les jambes à l’extérieur de l’eau, Guillaume, Benoît et les autres ont été doublés par des professionnels, ce sont bien les vrais acteurs à l’œuvre dans la plupart des scènes de natation synchronisée. Respect ! Et ce n’est pas tout... Ils ont aussi été coachés par un préparateur physique de l’équipe de France. (...)

Lire la suite sur le site de Télé-Loisirs

Spider-Man (France 2) : les plus beaux baisers de cinéma (PHOTOS)
"Mon amour et ma force" : le message poignant de Billie Lourd, pour l'anniversaire de la mort de sa mère Carrie Fisher
Tina Kunakey dévoile une photo de ses parents, et la ressemblance est troublante
"Vous avez trouvé Poupou ?" Marilou Berry s'amuse avec ses fans en partageant un adorable cliché de son petit garçon
Soul (Disney+) : trois raisons de regarder le nouveau délire du studio Pixar