Grammy Awards : Madonna fait le show

A 56 ans, Madonna n'en a toujours pas fini avec le scandale. Dimanche 8 février, arrivée aux Grammy Awards en guêpière, froufrous et collants en résilles, la star internationale a pris son temps sur le tapis rouge, avant de carrément montrer ses fesses aux photographes présents.

Le buzz face au temps qui passe ?

Pour montrer encore une fois que sur elle, l'âge marque le pas ? Pour les mauvaises langues, il s'agit encore d'un coup de pub à la limite du pathétique pour la star :

 

Mais un peu plus tard, Madonna a su montrer qu'elle assurait encore sur scène. Dans une chorégraphie digne de ses meilleures performances, la chanteuse a chanté "Living For Love", déguisée en femme matador dominatrice entourée d'une dizaine de ses danseurs torses nus. Pas de sifflet dans la foule mais plutôt une ovation générale : Madonna a encore prouvé qu’elle pouvait durer.

Victoire pour Sam Smith

Mais le grand vainqueur, c'était lui hier soir : Sam Smith. Le chanteur britannique a décroché quatre Grammy awards. Beyoncé, Pharrell Williams mais aussi le trio Rihanna, Paul Mc Cartney et Kanye West ont aussi fait des prestations très remarquées.