Les Grammy Awards fêtent ce soir la musique, avec Beyoncé et son hymne "Black Parade" en porte-drapeau

franceinfo Culture avec agences
·1 min de lecture

Presque un an jour pour jour après les premières fermetures de salles de concert américaines sous les coups de boutoir de la pandémie, les Grammy Awards célèbrent dimanche la musique et ses stars, avec en tête la reine Beyoncé et un tube porté par le mouvement Black Lives Matter.

Comme beaucoup d'autres cérémonies, la traditionnelle soirée de gala a été retardée par le coronavirus et se déroulera cette année essentiellement de manière virtuelle, alternant performances live et séquences pré-enregistrées. La cérémonie, animée par l'humoriste Trevor Noah, débute dimanche 14 mars à 17h00, heure de Los Angeles (2 heures du matin à Paris).

"Black Parade"

Avec neuf nominations, c'est Beyoncé, dont les défaites à répétition dans les catégories majeures ont souvent suscité la controverse, qui mènera une nouvelle fois la danse avec les jeunes loups Taylor Swift, Dua Lipa et Roddy Ricch, en lice chacun dans six catégories.

"Queen B." est l'artiste féminine comptant le plus grand nombre de nominations aux Grammy Awards, 79 en tout, à égalité avec Sir Paul McCartney et juste derrière les recordmen toutes catégories : son propre époux Jay-Z et le légendaire Quincy Jones, qui en ont 80. Son titre Black Parade, sorti en juin 2020 dans la foulée des gigantesques manifestations antiracistes provoquées par la mort de George Floyd et d'autres Afro-Américains tués par la police, tient la corde pour les prestigieux Grammys de l'enregistrement de l'année et de la chanson de l'année.

De nombreux (...)

Lire la suite sur Franceinfo

A lire aussi