Le "Grêlé" identifié 35 ans après : cette décision radicale de la justice qui a tout changé

·1 min de lecture

L'ADN a parlé : François Vérove, ex-gendarme de 59 ans, est bien le tueur en série "Le Grêlé". "Je reconnais être un grand criminel qui a commis des faits impardonnables jusqu’à la fin des années 1990", a écrit le policier dans une lettre de suicide, avant de s'ôter la vie dans un appartement du Grau-du-Roi (Gard). La découverte de son corps a permis d'élucider l'un des grands mystères de l'histoire judiciaire. Recherché depuis 35 ans, ce redoutable tueur en série a tué cinq personnes entre 1986 et 1994. L'enquête a été relancée grâce au flair d'une juge d'instruction parisienne, Nathalie Turquey, relate RTL ce vendredi 1er octobre.

Nathalie Turquey, juge d'instruction au tribunal judiciaire de Paris, a repris le dossier en décembre 2014. Très perspicace, la magistrate a pris une décision radicale, qui a tout fait basculer : convoquer pas moins de 750 gendarmes en poste à l'époque en région parisienne, où se sont produits les crimes. En effet, des indices laissaient sous-entendre que l'auteur des meurtres était visiblement un connaisseur des forces de l'ordre. Comme le relate RTL, le "Grêlé" a montré une carte professionnelle lors d'un de ses crimes, il a utilisé une paire de menottes et a expliqué à l'une de ses victimes être un ancien gendarme. Convoqué, le tueur en série s'est donné la mort, sachant que son identité serait tôt ou tard révélée au grand jour.

Cette affaire hors normes, résolue après des décennies de recherches vaines, relance l'espoir d'élucider d'autres "cold-cases". (...)

Lire la suite sur le site de GALA

Franck Gastambide diagnostiqué HPI à 40 ans : "C'est plus une galère qu'autre chose"
Mort de Jean-Pierre Adams, dans le coma pendant 39 ans : sa veuve témoigne
PHOTO - Ingrid Chauvin inquiète : son neveu de 4 mois opéré d'urgence
Xavier Dupont de Ligonnès : où en est l'affaire ?
Clémentine Célarié en deuil : son père est mort à 99 ans

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles