Les grèves reprennent au Royaume-Uni

En Grande Bretagne, la trêve est terminée. Au lendemain de l'inhumation de la reine, les grèves repartent. Depuis le printemps le Royaume Uni s'enfonce dans une crise économique, le pays est rattrapé par l’explosion des prix de l’énergie et par une inflation incessante. Les syndicats appellent de nouveau à des manifestations et des débrayages dans le pays.

Depuis le début de l'été, postiers, gruttiers, dockers, éboueurs, routiers, mais aussi avocats pénalistes britanniques se mettent en grève. Tous réclament des augmentations de salaires à hauteur de l'inflation qui dépasse les 10%, en raison essentiellement de l'explosion du prix de l'énergie

Si en raison du décès de la reine, les syndicats ont suspendu les nombreuses mobilisations prévues en septembre, après avoir respecter le temps du deuil public, ils repartent au combat.

A lire aussi : Royaume-Uni: Liz Truss promet de durcir le ton face aux mouvements sociaux

Le plan d'aides massif pour les ménages annoncé par la nouvelle Première ministre Liz Truss, risque de ne pas peser lourd dans la balance, d'autant que les syndicats sont très remontés contre la nouvelle réglementation entrée en vigueur en juillet qui permet le recours à des intérimaires pour remplacer les salariés grévistes.


Lire la suite sur RFI