Les grèves en Métropole vident les rayons de produits frais en Martinique

1 / 2

Les grèves en Métropole vident les rayons de produits frais en Martinique

"Essayez de mettre la main sur du jambon, fromage râpée... Ce sera beaucoup plus difficile et avec nettement moins de choix qu'à l'accoutumée" constatait à l'orée du week-end dernier l'édition Martinique du journal local France Antilles. "La faute à la grève contre la réforme des retraites dans l'Hexagone. Les effets du mouvement commencent à se faire sentir, le blocage des ports pénalisant notre approvisionnement", ajoutait le média.

À la place des yaourts, desserts, jambons, beurres ou fromages, on trouve dans quasiment toutes les enseignes de l'île le même type d'affichette: "Chers clients, en raison de mouvements sociaux dans les ports hexagonaux, nous ne sommes pas en mesure de vous proposer l'ensemble de vos produits habituels. Veuillez nous excuser pour la gêne occasionnée".

Appel à une opération "ports morts" le 9 janvier

Cette raréfaction des produits frais dans les rayons des commerces martiniquais survient alors que la Fédération nationale des ports et docks CGT a appelé,  jeudi 2 janvier, à une opération "ports morts" le 9 janvier pour protester contre le projet de réforme des retraites voulu par le gouvernement. Les ouvriers dockers ont déjà arrêté le travail les 5, 10, 12 et 17 décembre, dates qui correspondaient à des appels interprofessionnels nationaux.

Pour l'heure, les bateaux qui ont un planning de rotation précis, partent des ports de métropole, notamment Le Havre, avec des conteneurs à moitié pleins ce qui...

Lire la suite sur BFMTV.com

A lire aussi