Grèves : le retournement de l'opinion ?

Après un mois de contestation, le soutien aux grévistes faiblit. Selon un sondage, 25% des Français soutiennent le mouvement et 19% éprouvent de la sympathie pour les grévistes. Des chiffres en baisse. "C'est peut-être un tournant dans la bataille de l'opinion sur cette réforme des retraites et cette mobilisation contre la réforme du gouvernement puisque pour la première fois, le soutien et la sympathie deviennent minoritaires", explique Frédéric Dabi, directeur général adjoint de l'Ifop.

L'opposition réclame le retrait de la réforme Mais les sondés ne sont toujours que 45% à souhaiter que le gouvernement aille au bout de la réforme. Malgré cela, l'exécutif reste droit dans ses bottes et ferme la porte à une suppression de l'âge pivot. La gauche appelle le président de la République à l'apaisement. "Il faut sortir de ce climat de tension dans lequel nous sommes. Nous avons besoin de cela. Cela ne serait pas humiliant de sa part qu'il retire sa reforme", précise Fabien Roussel, secrétaire national du Parti communiste français.