Grève SNCF: l'Unsa "ne continuera pas en juillet", la CFDT se décidera plus tard

Rédaction Le HuffPost avec AFP
Grève SNCF: l'Unsa

GREVE SNCF - Coup dur pour l'intersyndicale. L'Unsa ferroviaire, deuxième syndicat de la SNCF après la CGT, a décidé ce mardi 19 juin au matin qu'elle "ne continuerait pas la grève en juillet" contre la réforme ferroviaire, a annoncé à l'AFP son secrétaire général Roger Dillenseger.

"L'Unsa ne continuera pas la grève en juillet" mais restera dans la mobilisation "jusqu'au 28 juin conformément à son engagement intersyndical", a déclaré Roger Dillenseger. La CGT Cheminots, premier syndicat, et SUD-Rail, le troisième, souhaitent poursuivre le mouvement au-delà du 28 juin, dernier jour du calendrier de la grève par épisode de deux jours sur cinq lancée le 3 avril.

Faire grève ou non cet été à la SNCF faisait l'objet d'une réunion de l'intersyndicale CGT, Unsa, SUD et CFDT ce mardi soir, après le report de celle prévue lundi, certains syndicats ne pouvant y être présents.

"Une trahison", dénonce SUD-Rail

La CGT Cheminots a refusé de commenter la décision de l'Unsa. SUD-Rail considère de son côté que la décision de l'Unsa de "lâcher maintenant les milliers de grévistes, alors que la détermination est toujours importante sur le terrain, s'apparente à une trahison".

Quant à la CFDT Cheminots, qui réunissait ce mardi son conseil national, elle a annoncé qu'elle prendrait une décision "d'ici au 28 juin" sur une éventuelle suite du mouvement. "Il reste une séance de négociation avec la SNCF sur le pacte ferroviaire d'entreprise, la CFDT profitera de la mobilisation jusqu'au 28 pour faire pression sur la SNCF et en fonction des résultats déterminera la suite du mouvement en toute autonomie", a indiqué son secrétaire général Didier Aubert à l'AFP.

La CGT Cheminots, qui avait "proposé" lors de la précédente réunion intersyndicale mercredi de faire grève "les 2, 6 et 7 juillet", va "modifier un peu" cette proposition, a déclaré à l'AFP son secrétaire général Laurent Brun. SUD-Rail va proposer "d'arrêter le calendrier" par épisode, "auquel les cheminots ne trouvent plus...

Retrouvez cet article sur le Huffington Post