Grève: les prix des courses en VTC et taxis se sont envolés

Grève: les prix des courses en VTC et taxis se sont envolés

Les prix des voitures de transport avec chauffeurs (VTC) et des taxis ont souvent été élevés pendant la période des grèves dans les transports en commun, depuis le début du mois de décembre.

Une nouvelle journée de grève se déroule ce vendredi et peut-être avez vous pris une nouvelle fois un VTC pour vous déplacer, notamment en Ile-de-France. L’activité des sociétés de voitures avec chauffeurs a bondi en décembre et est resté soutenue début janvier en alternative aux transports en commun. Mais dans des conditions de circulation difficiles, les prix des courses ont souvent fortement grimpé.

Qui sont les plus chers

Les compagnies restent discrètes sur les majorations pratiquées sur le mois de décembre. Selon plusieurs spécialistes du secteur, les trois compagnies les plus chères étaient alors en position de leaders sur ce marché en Ile-de-France Uber, devant le français Kapten et l’estonien Bolt.

"Dans 52% des cas, les taxis restaient cependant plus chers", tempère un de ces observateurs. En cause, une forte demande qui a eu pour conséquence les fameuses majorations des tarifs.

Les compagnies de VTC avaient pourtant généralement augmenté le nombre de chauffeurs disponibles à partir du 5 décembre. "Environ 90% d’entre eux ont travaillé pendant cette période. Pour la grève, nous avions renforcé nos équipes de 3000 chauffeurs partenaires, passant de 22.000 à 25.000 chauffeurs partenaires, nous détaille une porte-parole de Kapten. Depuis la grève, nous avons enregistré 5000 chauffeurs partenaires supplémentaires qui collaborent avec nous. Nous comptons à l’heure actuelle 30.000 chauffeurs". Même discours chez...

Lire la suite sur Auto
Ce contenu peut également vous intéresser :

A lire aussi