Grève dans les ports : "Il y a un relais qui est pris", estime Yves Veyrier (FO) qui "appelle tous les salariés à rejoindre la mobilisation" ce jeudi

franceinfo

Alors qu'une opération "ports morts" a été lancée par la CGT jusqu'à ce vendredi, et que le taux de grévistes est en baisse à la SNCF, le secrétaire général de Force ouvrière Yves Veyrier, invité sur franceinfo jeudi 16 janvier, a expliqué qu'il ne s'agissait pas "d'un baroud d'honneur" des syndicats. Pour lui, "il y a un relais qui est pris" pour poursuivre la mobilisation.

"Aujourd'hui ça va être une journée où on appelle tous les salariés notamment dans le secteur privé, les petites entreprises qui ont plus de mal à se mettre en grève à rejoindre la mobilisation pour montrer qu'on est tous et toutes concernés", a précisé Yves Veyrier.

>>Suivez notre direct sur la sixième journée de mobilisation interprofessionnelle contre la réforme des retraites.

franceinfo : La mobilisation est en baisse à la SNCF avec moins de 5% de grévistes. Ce qui se passe dans les ports, c'est le baroud d'honneur des syndicats ?

Yves Veyrier : Je ne crois pas que ce soit un baroud d'honneur, il y a un relais qui est pris. Il y a beaucoup d'endroits dont on ne parle pas où il n'y a pas de grève reconductible mais des mouvements de débrayage. Aujourd'hui ça va être une journée (...)

Lire la suite sur Franceinfo

A lire aussi