Grève des médecins libéraux : dispositif inédit à l'hôpital d'Abbeville pour soulager les urgences

© Aline Morcillo / Hans Lucas / Hans Lucas via AFP

Des urgences saturées et des soignants à bout de souffle. Conséquence notamment de la triple épidémie de Covid, grippe, bronchiolite et à l'afflux de patients dans les hôpitaux, également renforcé depuis le début de la semaine par la grève des médecins libéraux qui réclament le doublement du prix de la consultation, de 25 à 50 euros. Dans ce contexte, à Abbeville, dans la Somme, un dispositif inédit est testé : des consultations de médecine générale sont assurées à l'entrée du service des urgences.

Des professionnels de santé soulagés

Juste à côté de la porte d'entrée, une salle flambant neuve qui, en temps normal, sert à accueillir les urgences. Mais depuis lundi, elle s'est transformée en salle de consultation. Le docteur Michel Khouri y accueille le surplus de patients qui n'ont pas pu trouver de généralistes. "Entre les vacances et la grève, il y a quand même 19 patients qui sont passés dans cette salle-là, qui en bénéficient, consultent, repartent avec une ordonnance de sortie, mais sans rentrer dans les services des urgences ou la prise en charge est plus lourde et encombre l'activité."

>> Retrouvez tous les journaux de la rédaction d'Europe 1 en replay et en podcast ici

Parmi les patients du jour, Rémi, 87 ans, qui a mal à la jambe depuis plusieurs jours, et dont le médecin traitant est en vacances. Cette mesure ponctuelle soulage Stéphanie, infirmière dans le service. "Aujourd'hui, on a beaucoup, beaucoup d'attente. On est à 5 heures au moins d'attente avant...


Lire la suite sur Europe1