Grève: l'espace aérien belge sera fermé le 13 février

1 / 2

Grève: l'espace aérien belge sera fermé le 13 février

En raison d'une grève nationale, les avions ne pourront plus voler dans l'espace aérien belge pendant 24 heures à partir du 12 février 22 heures.

Aucun avion ne pourra décoller et atterrir en Belgique dès 22 heures ce mardi et cela pendant 24 heures. C'est une annonce de Skeyes (ex-Belgocontrol), gestionnaire du trafic aérien, qui a décidé de ne pas autoriser le trafic aérien en raison d'une grève nationale.

Les trois principaux syndicats du pays (FGTB, CSC, CGSLB) ont appelé à une grève nationale après l’échec de la concertation sociale dans le secteur privé. Les syndicats estiment que la hausse salariale de 0,8 % pour les deux années à venir est insuffisante.

Dans un communiqué, Skeyes explique qu'elle n'a pas "une connaissance suffisante de l’occupation en personnel pendant la grève nationale six heures avant le début de l’action qui démarre ce soir. C’est pourquoi skeyes se voit contrainte de ne pas autoriser le trafic aérien entre mardi 12 février 22h et mercredi 13 février 22h".

Brussels South Charleroi Airport a annoncé qu'il restera fermé ce mercredi 13 février. Selon SudInfo.be, la compagnie Ryanair a décidé d'annuler tous ses vols au départ et à destination de Bruxelles et de Charleroi. D'autres annonces devraient être faites par les compagnies touchées.

Aucun avion volant en-dessous de 8.000 mètres d'altitude, c'est-à-dire dans la zone contrôlée par Skeyes, ne sera par ailleurs autorisé à survoler le pays, a précisé à l'AFP Dominique Dehaene, porte-parole de l'entreprise.
    
Au-delà de 8.000...

Lire la suite sur BFMTV.com

A lire aussi