Grève dans l'Éducation : "Il faut geler ces suppressions de postes et donner plus de moyens aux collèges et aux lycées" , plaide le SNES-FSU

franceinfo
·1 min de lecture

"Dans les collèges et les lycées on est sur une tendance aux suppressions de postes depuis 2017, avec des conséquences très concrètes, des langues en moins, des options artistiques en moins", déplore jeudi 4 février sur franceinfo Sophie Vénétitay, secrétaire générale adjointe du syndicat enseignant SNES-FSU. Son syndicat ainsi que la CGT et Solidaires, organisent jeudi une journée de mobilisation interprofessionnelle pour la défense de l'emploi. Ils dénoncent la suppression de 1 800 postes à la rentrée prochaine.

"Beaucoup de cafouillages" sur le protocole sanitaire

Sophie Vénétitay donne l'exemple d'un collège du Havre qui "s'est mobilisé pour ne pas perdre son dispositif d'accueil pour élèves dyslexiques, voilà où on en est en ce moment dans l'Éducation nationale avec une réduction de l'offre de formation préjudiciable pour les élèves". Selon la secrétaire générale adjointe du SNES-FSU, "il faut geler ces suppressions de postes et donner plus de moyens aux collèges et aux lycées".

Après une année scolaire marquée par le Covid-19 et les cours à distance pour certains élèves, le besoin d'enseignants et d'heures de cours sera particulièrement accru à la rentrée explique la syndicaliste : "On va devoir revenir sur des points du programme pour s'assurer que les choses sont bien maîtrisées par les élèves et qu'on (...)

Lire la suite sur Franceinfo

A lire aussi