Grève en France: EasyJet annule 233 vols intérieurs et moyen-courrier jeudi

La compagnie aérienne britannique EasyJet a annoncé mercredi l'annulation d'une partie de son programme français de jeudi, soit 233 vols intérieurs et moyen-courrier, en raison de la grève contre la réforme des retraites prévue en France.

La compagnie aérienne britannique EasyJet a annoncé mercredi l'annulation d'une partie de son programme français de jeudi, soit 233 vols intérieurs et moyen-courrier, en raison de la grève contre la réforme des retraites prévue en France. "233 vols ont été annulés, dont 70 touchent le Royaume-Uni", a indiqué dans une déclaration écrite à l'AFP la compagnie, sans préciser la proportion de ses vols touchée. Elle indique seulement qu'elle prévoyait initialement 1.189 vols sur l'ensemble de son réseau, c'est-à-dire en Europe.

EasyJet est la deuxième compagnie dans l'Hexagone après Air France et la France représente son deuxième marché. Les vols annulés sont ceux qui concernent des aéroports français ou utilisent l'espace aérien français. La compagnie à bas coûts s'attend "à ce que d'autres vols subissent des retards" et conseille à ses clients de se renseigner. "En raison de l'augmentation des demandes attendues au centre d'appels, nous conseillons aux clients qui voyagent pendant la période de grève de vérifier l'état de leurs vols sur notre page Flight Tracker ou de gérer leurs réservations en consultant notre application mobile et/ou notre site internet www.easyjet.com", indique-t-elle.

Air France va annuler 30% de ses vols intérieurs et 15% de ses vols moyen-courrier

Les clients touchés par les annulations doivent recevoir un SMS ou un courriel. La compagnie Air France a annoncé mardi qu'elle allait annuler 30% de ses vols intérieurs et 15% de ses vols moyen-courrier jeudi dans le cadre du mouvement de grève interprofessionnel contre la réforme des retraites, tandis que le long-courrier ne serait pas affecté. Transavia a fait savoir que son programme de vol pour jeudi était maintenu.

Les compagnies aériennes présentes(...)


Lire la suite sur Paris Match