Publicité

Grève des enseignants : la plus forte mobilisation depuis 2022

Une mobilisation massive. La grève pour protester contre les conditions de travail des enseignants est particulièrement suivie ce jeudi, rapporte BFMTV. Ils sont 47 % à ne pas faire cours dans les collèges et les lycées, selon les chiffres du syndicat du secondaire SNES-FSU. Dans les collèges, le mouvement a rassemblé 55 % des professeurs. Il s’agit de la plus forte mobilisation depuis les contestations contre Jean-Michel Blanquer, l’ancien ministre de l’Éducation nationale, en 2022. Les chiffres de la mobilisation se placent au-delà des espérances syndicales. Le FSU-SNUipp envisageait « une moyenne de 40 % de grévistes sur le territoire ».

À lire aussi Gabriel Attal : les syndicats épinglent « le passage éclair d’un homme pressé » à l’Éducation nationale

Selon les syndicats, il s’agit d’un « avertissement au gouvernement », qui « reste sourd ». Le corps enseignant s’inquiète notamment de la mise en place de groupes de niveaux en français et en maths pour la rentrée, annoncés par le Premier ministre Gabriel Attal. Catherine Nave-Bekhti, secrétaire générale du Sgen-CFDT, craint une « déstabilisation majeure ». À Paris, un cortège s’élancera à 14 heures du Luxembourg, dans le 6e arrondissement, pour rejoindre le ministère de l’Éducation nationale. Des rassemblements auront lieu dans d’autres grandes villes en France.

Oudéa-Castéra dans le viseur des syndicats

La polémique sur l’école privée lancée par Amélie Oudéa-Castéra, après sa nomination comme ministre de l’É...


Lire la suite sur LeJDD