Grève du 5 décembre : quelles sont les obligations des salariés ?

Aller travailler jeudi 5 décembre, jour de la grande grève contre la réforme des retraites, va s'avérer un vrai casse-tête pour certains. Le droit du travail ne permet pas de sécher le bureau, alors que dit la loi ? "Mon patron a bien voulu m'accorder du télétravail", explique une salariée. En cas de retard ou d'absence, il faut fournir une preuve à votre employeur, un justificatif donné par les services de transport : une photo, celle d'un panneau de train annulé, ou du GPS qui signale des embouteillages. Pas d'obligations pour l'employeur, mais des moyens de faciliter le travail

L'employeur n'a aucune obligation légale, mais il peut faciliter la vie de ses employés, en permettant par exemple le télétravail. D'autres options sont aussi à sa disposition. "Il peut si c'est possible, mettre en place des moyens de transports collectifs ou assouplir les horaires de travail, permettre d'arriver plus tôt, plus tard pour éviter les embouteillages", explique Me Amadine Vetu, avocate en droit du travail.