Grève du 5 décembre : les agents déploient leur plan de bataille

La gare du Nord (Paris) fait face aux premières perturbations. Mercredi 4 décembre, veille d'un mouvement de grève très suivi, quelques trains sont déjà supprimés. Les voyageurs se pressent pour prendre les derniers wagons. Dans un centre opérationnel, c'est le calme avant la tempête. Jeudi, les agents non grévistes devront gérer toutes les perturbations dans le nord de Paris, comme le RER B où 1 train sur 5 est prévu. "On va s'adapter avec les trains que nous avons à disposition et les personnels", indique un agent. Informer les touristes Des cadres viendront prêter main-forte aux personnels déployés sur le terrain. Dans le métro parisien, les non grévistes sont aussi à pied d'oeuvre pour accompagner et informer les voyageurs. "On est là pour informer les touristes que demain il y a un mouvement social parce que certains ne le savent pas forcément", explique Isabelle Ruault, service client RATP. Face à la grève, les touristes sont un peu perdus. Jeudi, 11 lignes de métro seront complètement fermées aux usagers.