Grève du 5 décembre : les auxiliaires de vie doivent composer

Les salariés sont sur le pied de guerre. Dans l'agence Tout à Dom Services qui gère des auxiliaires de vie au service de seniors, la grève du 5 décembre inquiète, car seulement une minorité d'aides à domicile est véhiculée. "On a réaménagé tous nos plannings pour qu'on puisse demander aux personnes véhiculées d'accompagner les personnes qui sont à pied", explique Héloïse Comte, responsable de secteur. Dans l'agence, ce sont donc les salariés chargés de l'administration qui iront sur le terrain jeudi. Honorer sa mission "Je ne pourrai pas m'en passer. Je compte sur l'organisme pour arranger les choses. Je crois que je n'aurais pas de problème", confie Jeannine Chartier, 81 ans. Pour son auxiliaire de vie, pas question de ne pas honorer sa mission. "Je pense que les personnes ont droit à un service, qu'il y ait grève ou pas", estime Maessa Borelva, aide à domicile. Jeannine Chartier compte également sur ses amis pour être entourée jeudi et les prochains jours