Grève du 5 décembre : l'Éducation nationale tente de rassurer les enseignants

Les banderoles sont déjà prêtes. Jeudi 5 décembre, les professeurs de Lorgues (Var) seront dans la rue pour protester contre la réforme des retraites. La veille de la grève, ils ont reçu une lettre de leur ministre. Jean-Michel Blanquer leur promet une "revalorisation salariale permettant de garantir un même niveau de retraite pour les enseignants que pour les corps équivalents de la fonction publique". Une annonce qui ne convainc pas.

Une retraite calculée sur les six derniers mois La retraite des professeurs est l'un des points noirs de cette réforme. Comme les autres fonctionnaires, le montant de leur pension est calculé sur leurs six derniers mois, la période où ils gagnent le plus. Avec la réforme, ils seraient indexés sur l'ensemble de leur carrière en incluant les primes. Mais les enseignants en touchent très peu. Selon les syndicats, la profession pourrait perdre de 300 à 900 euros par mois. Le gouvernement s'est engagé a compenser cette baisse.