Grève du 5 décembre : des "gilets jaunes" dans le cortège contre la réforme des retraites

Aide-soignante près de Caen (Calvados), Marie-Noël Haie a fait de son gilet jaune son manifeste. Elle fait partie du mouvement depuis le début. Mercredi 4 décembre, pour la première fois, elle a rendez-vous à la CGT pour y récupérer un deuxième gilet. "Je viens chercher mon gilet rouge pour la manif avec mon drapeau", explique-t-elle. Y aura-t-il convergence entre les "gilets jaunes" et les syndicats à partir du jeudi 5 décembre ? C'est ce que tous espèrent, même si le rapprochement n'a pas toujours été évident."Ça va redémarrer plus longtemps et mieux, si on sait y faire""Je pense que ça va redémarrer plus longtemps et mieux, si on sait y faire", ajoute Marie-Noël Haie, qui a découvert les manifestations l'année dernière. Depuis, elle a voulu faire évoluer les choses au niveau social. Ses copains "gilets jaunes", eux, ne veulent pas se syndiquer. "Je tiens à garder mon indépendance", précise Anthony Flambard. Mais tous seront dans la rue jeudi 5 décembre.