Grève contre la réforme des retraites : les syndicalistes continuent-ils à être payés pendant les mouvements sociaux ?

franceinfo

Une grève partie pour durer ? Débuté jeudi 5 décembre, le mouvement social contre la réforme des retraites portée par le gouvernement se poursuit lundi dans les transports en commun. Pour tenir dans la durée, les grévistes s'organisent financièrement grâce à des cagnottes, par exemple. Mais certains lecteurs de franceinfo nous ont demandé si les syndicalistes ne continuaient pas à être payés pendant les périodes de grève en exerçant leur fonction.

>> Perturbations, manifestations, réactions, trafic… Suivez en direct la grève du 9 décembre et les dernières informations ici.

Si l'on regarde du côté des salariés, le Code du travail est clair : "L'absence de service fait par suite de cessation concertée du travail entraîne pour chaque journée une retenue du traitement ou du salaire et de ses compléments autres que les suppléments pour charges de famille", selon l'article L2512-5. Autrement dit, un travailleur n'est pas payé s'il est en grève, et ce, pour toute la durée de son absence : "La rémunération d'un salarié participant à une grève, incluant le salaire et ses compléments directs et indirects à l'exclusion des suppléments pour charges de famille, est réduite en fonction de la durée non travaillée en raison de la participation à cette grève", précise (...)

Lire la suite sur Franceinfo

A lire aussi