Grève contre la réforme des retraites: pourquoi les syndicats ont choisi la date du 5 décembre

1 / 2

Grève du 5 décembre: SNCF, TCL, écoles, éboueurs...les perturbations à prévoir à Lyon

Attendue par certains, redoutée par d’autres: la date du 5 décembre est dans tous les esprits. Jeudi, de nombreuses professions devraient participer à la grande journée de mobilisation contre la réforme des retraites qui s’annonce comme une étape charnière dans l'évolution du rapport de force entre syndicats et gouvernement.

De ce mouvement qui pourrait durer dans le temps, les syndicats espèrent obtenir le retrait du projet de l’exécutif qui prévoit l’instauration d’un système de retraite universel par points. C’est aussi pour eux l’occasion de se refaire une santé en remportant leur première grande victoire syndicale depuis le recul du gouvernement Villepin sur le Contrat première embauche en 2006. Compte tenu de l’enjeu, rien n’a donc été laissé au hasard. À commencer par le calendrier.

Rassembler les troupes

Car la date de lancement du deuxième round a été mûrement réfléchie. Mi-septembre, quelques jours après une première journée de mobilisation contre le projet de réforme des retraites, cinq syndicats de la RATP (UNSA, FO, CGC, Solidaires et Sud) se retrouvent pour évoquer les suites à donner au mouvement. Dans un communiqué publié le 20 septembre, ils annoncent leur décision: la prochaine grève aura lieu le jeudi 5 décembre.  

"Nous avons décidé de cette date juste après la réussite du 13 septembre. Début décembre nous semblait un bon moment. Cela laissait du temps au gouvernement pour négocier...

Lire la suite sur BFMTV.com

A lire aussi