Grève: l'Opéra de Paris rouvre ses portes mais la mobilisation contre la réforme des retraites se poursuit

1 / 2

Grève: l'Opéra de Paris rouvre ses portes mais la mobilisation contre la réforme des retraites se poursuit

L'Opéra de Paris conforte sa reprise dimanche en confirmant deux autres représentations, une à Garnier et l'autre à Bastille, après voir retrouvé son public samedi soir avec les Contes d'Hoffmann à l'issue d'un mois et demi de grève historique contre la réforme des retraites.

La représentation de "L'Après-midi d'un faune/L'Enfant et les sortilèges" au Palais Garnier et l'opéra "Le Barbier de Séville" à l'Opéra Bastille sont confirmés, a indiqué dimanche l'Opéra de Paris sur son compte twitter. 

L'institution était à l'arrêt depuis près de sept semaines, déterminée à défendre le régime spécial dont elle bénéficie, voué à disparaître dans le cadre de la réforme du système de retraites promue par le gouvernement, qui a suscité grèves et manifestations dans le pays depuis le 5 décembre.

Préserver les finances de l'Opéra

Avant que le rideau ne se lève à nouveau à l'Opéra Bastille, dimanche, l'intersyndicale a lu un texte devant le public: "Pour préserver l'intégrité économique de l'Opéra, nous avons pris la décision d'assurer ce spectacle ce soir, mais nous restons mobilisés pour le retrait de ce projet de loi", peut-on entendre dans une vidéo partagée sur Twitter par un spectateur dans la salle.

"Il va y avoir une reprise mais il y a encore un petit noyau qui veut continuer la grève dure et une grosse partie qui veut donner une autre forme de contestation pour ne pas fragiliser l'Opéra", a déclaré dimanche à l'AFP...

Lire la suite sur BFMTV.com

A lire aussi