Grève contre la réforme des retraites : faut-il s'attendre à un lundi noir dans les transports parisiens ?

franceinfo

En Ile-de-France, les principaux syndicats de la RATP ont appelé à la grève, alors l'examen de la réforme débute à l'Assemblée nationale.

Une nouvelle journée "noire" dans les transports ? A la RATP comme à la SNCF, plusieurs syndicats ont appelé à la grève, lundi 17 février, pour protester contre la réforme des retraites. Ils entendent ainsi marquer le coup pour le début de l'examen du texte contesté à l'Assemblée nationale. Franceinfo fait le point sur la situation dans les transports, qui devraient être beaucoup moins perturbés que lors des précédentes journées de mobilisation.

A la RATP

La circulation des métros et des RER gérés par la régie francilienne devrait être perturbée. Quatre syndicats, Unsa-RATP, FO, Solidaires et SUD-RATP, appellent à la grève. Dans un communiqué publié vendredi 7 février, les quatre organisations appellent le gouvernement à "entendre la revendication légitime des agents de la RATP et de tout(e)s les salarié(e)s en lutte, à savoir le retrait du projet de système de retraites par points".

Interrogé par Le Parisien, Jean-Marc Judith, délégué Unsa-RATP et conducteur de métro, prévoit des "répercussion sur le trafic", mais reconnaît qu'il n'y aura pas de paralysie comme en septembre et décembre. Il y a en effet de grands absents dans la liste des syndicats grévistes : la CGT, deuxième syndicat représentatif à la RATP, et la CFE-CGC, troisième syndicat. La centrale de Montreuil préfère se concentrer sur la journée de (...)

Lire la suite sur Franceinfo

Ce contenu peut également vous intéresser :