Grève contre la réforme des retraites : "Le droit de grève, ça ne permet pas tout", dénonce le député LREM Benoit Simian

franceinfo

"Le droit de grève, ça ne permet pas tout", dénonce mardi 24 décembre sur franceinfo Benoit Simian, député La République en marche de Gironde et ancien cadre à la SNCF. Interrogé au 20e jour de grève contre la réforme des retraites, il "regrette qu'il n'y ait pas eu de trêve parce qu'inévitablement cette période des fêtes est un temps propice à la réflexion".

>> Grève contre la réforme des retraites : suivez en direct les prévisions de trafic à la SNCF et à la RATP

franceinfo : La prochaine réunion de négociations entre le gouvernement et les syndicats est fixée le 7 janvier. Pourquoi un tel délai ?

Benoit Simian : Pendant cette période de fêtes, moi je regrette qu'il n'y ait pas eu de trêve parce qu'inévitablement cette période des fêtes est un temps propice à la réflexion. On voit bien qu'avec les syndicats réformistes, nous sommes d'accord au fond sur l'essentiel : la mise en place d'un régime universel pour garantir des droits aux plus démunis, c'est ça l'objectif. Par rapport aux annonces du gouvernement, le Premier ministre a fait des annonces par rapport au calendrier, toujours dans le dialogue, étape par étape à partir du 7 janvier sur des points majeurs comme la pénibilité, la gestion des fins de carrière. Donc je pense qu'il faut privilégier le dialogue, tant pour la capacité (...)

Lire la suite sur Franceinfo

A lire aussi