Grève des agents de l'énergie : 85.000 foyers touchés par des coupures de courant dans le nord

© SEBASTIEN BOZON / AFP

Des coupures de courant ont touché dans la nuit de mercredi à jeudi des dizaines de milliers de foyers dans le nord de la France, conséquence d'une grève pour les salaires des employés des industries électriques et gazières , a-t-on appris de sources concordantes. "En lien avec les mouvements sociaux, il y a eu des coupures volontaires cette nuit dans la région de Béthune, qui ont entraîné 85.000 foyers coupés entre 23h30 et 1h40", a indiqué RTE, le gestionnaire du réseau électrique, joint par l'AFP.

Des "actes de malveillance" selon RTE

RTE a indiqué qu'il allait porter plainte, comme il le fait systématiquement contre ce type d'"actes de malveillance". "Il n'y a pas eu d'autres coupures d'électricité cette nuit en lien avec les mouvements sociaux", a précisé RTE, même si d'autres sites sont occupés par des grévistes. C'est notamment le cas au poste de Coulange, en Ardèche, à la sortie de la centrale nucléaire de Cruas-Meysse, où "des grévistes viennent d'investir le poste" et d'y établir un piquet de grève, selon Francis Casanova, délégué syndical central CGT pour RTE. Le gestionnaire parle pour sa part d'un piquet de grève devant le site et non à l'intérieur.

"C'est une forme d'avertissement, de moyen de pression pour dire qu'il y a des actions possibles", a expliqué Francis Casanova, estimant que des coupures à partir de ce poste n'étaient pas à exclure. D'autres postes électriques ont été occupés dans le Sud-Ouest, en Aquitaine et Midi-Pyrénées, où il y a eu quelques lig...


Lire la suite sur Europe1

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles