Grève du 7 mars : Valérie Pécresse porte plainte contre Louis Boyard après son appel au #BlocusChallenge

© Alain JOCARD / AFP

Dimanche dernier, le député de La France insoumise (LFI) Louis Boyard lançait sur les réseaux sociaux un concours : à l’approche de la grève du 7 mars contre la réforme des retraites, il invitait les jeunes mobiliser à poster « leurs plus belles » photos des blocus réalisés dans les lycées et universités. L’initiative singulière n’a pas manqué de faire réagir la sphère politique, dont la présidente de la région Île-de-France, Valérie Pécresse, qui l’a jugée « inacceptable ».

À lire aussi Assemblée nationale : Louis Boyard, le député insoumis qui « casse le cadre »

« Le droit de manifester doit respecter le droit d’étudier », tonne Valérie Pécresse, qui a annoncé porter plainte, ce lundi, contre Louis Boyard, au nom de la Région Île-de-France, pour « incitation au délit d’entrave et incitation à la violence ». Pour l’ancienne candidate à la présidentielle, cet appel au blocage des lycées par le député LFI équivaut à « risquer l’affrontement » alors que « les lycées sont des sanctuaires [où] la violence n’a rien à y faire ».

Une initiative qui fait polémique

Valérie Pécresse n’est pas la seule à s’être indignée. Yaël Braun-Pivet, la présidente (Renaissance) de l’Assemblée nationale, a également fustigé cet appel au blocage. « La politique n’est pas un challenge TikTok », a-t-elle rappelé dans un tweet avant de sommer le jeune élu à « respecter » sa fonction, l’institution ainsi que les Français. Louis Boyard a répliqué en appelant Yaël Braun-Pivet à « retirer vot...


Lire la suite sur LeJDD