Grève du 5 décembre: deux journalistes blessés dans la manifestation parisienne

1 / 2

Grève du 5 décembre: deux journalistes blessés dans la manifestation parisienne

Trois journalistes ont été blessés ce jeudi à Paris par des tirs lors de la manifestation contre les violences policières, selon plusieurs sources. 

Le correspondant de l'agence turque Anadolu, Mustafa Yalgin, a été blessé "par une grenade lacrymogène lancée par la police française" pendant la manifestation parisienne, a indiqué Anadolu sur son site. Le journaliste a été transporté à l'hôpital sur une civière, peut-on voir sur des images diffusées par le média turc.

Le journaliste militant Taha Bouhafs a été blessé au genou "par un tir sur la place de la République", a-t-il indiqué sur Twitter.

"Notre reporter @T_Bouhafs a été blessé au genou par un tir (dont on ne connaît pas la nature pour le moment)", a confirmé son employeur, le site Là-bas si j'y suis. "Il a été évacué de la manifestation par les street medics".

"Notre reporter @T_Bouhafs a été blessé au genou par un tir (dont on ne connaît pas la nature pour le moment)", a confirmé son employeur, le site Là-bas si j'y suis. "Il a été évacué de la manifestation par les street medics".

Taha Bouhafs s'était fait interpeller en juin alors qu'il couvrait une manifestation, s'attirant le soutien de la profession. Une vingtaine de journalistes avait pris part plus tôt à une courte action, organisée par son collectif "Reporters en colère", pour dénoncer les "violences policières" contre les journalistes.
    
Le journaliste Gaspard Glanz a également été...

Lire la suite sur BFMTV.com

A lire aussi