Grève du 5 décembre: le covoiturage, une alternative gratuite mais pas forcément séduisante

1 / 2

Grève du 5 décembre: le covoiturage, une alternative gratuite mais pas forcément séduisante

La grève, en particulier dans les transports en commun, le 5 décembre prochain, va amener de nombreux Franciliens à revoir leur mode de déplacement. L'occasion de tester des solutions alternatives en plein boom, comme le vélo mais aussi le covoiturage.

Cinq services pour des trajets gratuits

le 5 décembre, et éventuellement les jours suivants si le mouvement se poursuit au-delà, Ile-de-France mobilités prend en charge les trajets en covoiturage assurés par cinq plateformes: BlaBlaLines, Covoit'ici, Karos, Klaxit et Ouihop.

Les passagers ont simplement à s'inscrire et à choisir leur covoiturage depuis l'application ou le site internet Vianavigo. Les conducteurs sont ensuite rémunérés normalement via leur service de covoiturage et un financement de la région. Pendant ces jours particuliers, il y a même une petite subvention supplémentaire pour inciter les conducteurs à proposer des trajets:

"Chaque trajet est rémunéré de façon avantageuse grâce à une subvention spéciale accordée pour chaque trajet par Ile-de-France Mobilités. Ainsi, en fonction de la distance parcourue, vous pouvez gagner 2€, 3€ voire 4€ par trajet!", souligne le communiqué de l'autorité organisatrice des transports de la Région.

Anticiper son trajet, pas si simple

Attention, il faudra a priori bien surveiller la mise en ligne des premiers trajets pour cette journée du 5 décembre et les suivantes. Les applications de covoiturage proposent en général de...

Lire la suite sur Auto

A lire aussi