Grève du 19 janvier : 70% des professeurs grévistes selon le premier syndicat

vue prise le 23 mai 2003 à Aucamville d'une salle de classe d'une école de la proche banlieue toulousaine fermée depuis le 06 mai 2003 en raison de la grève du personnel de l'Education nationale.  AFP PHOTO  LIONEL BONAVENTURE (Photo by LIONEL BONAVENTURE / AFP)
LIONEL BONAVENTURE / AFP vue prise le 23 mai 2003 à Aucamville d'une salle de classe d'une école de la proche banlieue toulousaine fermée depuis le 06 mai 2003 en raison de la grève du personnel de l'Education nationale. AFP PHOTO LIONEL BONAVENTURE (Photo by LIONEL BONAVENTURE / AFP)

Contre la réforme des retraites, environ 7 professeurs sur 10 dans le primaire pourraient faire grève selon le Snuipp-FSU.

MANIFESTATION - La mobilisation s’annonce massive à l’école. À deux jours du jeudi 19 janvier, première date de grande manifestation contre la réforme des retraites, le premier syndicat d’enseignants dans le primaire prévoit 70% de professeurs grévistes. On serait alors dans le même ordre de grandeur qu’au plus fort de la mobilisation de décembre 2019 quand Édouard Philippe défendait sa réforme des retraites finalement suspendue par le Covid.

Fait rarissime, l’ensemble des syndicats français ont appelé à manifester contre le projet du gouvernement qui prévoit de décaler de deux ans l’âge légal de départ à la retraite (de 62 à 64 ans) et d’accélérer l’augmentation de la durée de cotisation.

« Ce chiffre de 70% de grévistes n’est pas une surprise car on sent que la question de la retraite est une préoccupation majeure pour les enseignants », a expliqué ce mardi à l’AFP Guislaine David, secrétaire générale du Snuipp-FSU, premier syndicat du primaire. Elle s’exprimait à l’expiration du délai légal qui précède une grève ; les professeurs des écoles doivent en effet déclarer leur intention de cesser le travail au moins 48 heures auparavant. Cette obligation qui doit rendre possible la mise en place d’un service minimum d’accueil n’existe pas pour les collèges et les lycées.

À Paris, le Snuipp estime qu’au moins un tiers des écoles seront complètement fermées jeudi.

VIDÉO - Olivier Beunache, ancien professeur : "J’ai enseigné pendant 17 ans. Et pendant 10 ans, j’ai vraiment aimé ce métier"