Grève à la RATP : Stations fermées, métros à l’arrêt… Journée chaotique en vue dans les transports parisiens

20 Minutes avec AFP

MOUVEMENT SOCIAL - Pour les syndicats, il s’agit du « premier coup de semonce » contre la réforme des retraites et pour le maintien du régime spécial des agents de la RATP

Risque de paralysie à Paris ce vendredi. La RATP prévoit « trafic extrêmement perturbé » par la grève, avec dix lignes de métro fermées, très peu de RER et un bus sur trois en moyenne. Les salariés se mobilisent contre la réforme des retraites.

Les usagers se préparent à une rude journée de transport, quand ils n’ont pas reporté leurs rendez-vous ou opté pour le télétravail. La présidente de la région Ile-de-France Valérie Pécresse a réclamé à nouveau « un service garanti dans les transports aux heures de pointe en cas de grève », menaçant de ne pas payer la RATP pour la journée de vendredi.

Les stations Montparnasse et Opéra fermées

Si aucun texte ne prévoit pas de service minimum pour les transports, il est en revanche prévu dans le contrat liant Ile-de-France Mobilités (l’autorité organisatrice de transports, ex-Stif) à la RATP que « lorsque le service prévisible est inférieur ou égal à 75 % (…) la RATP s’engage à main(...) Lire la suite sur 20minutes

À lire aussi :
Ces quatre anecdotes qui prouvent que les transports en commun à Paris ont bien changé en 70 ans
Grève à la RATP : Le service minimum, en fait, ça n’existe pas vraiment
Le métro ouvert la nuit à Paris, une expérimentation à « 600.000 euros » par week-end