Grève à l'Education nationale : "On nous mobilise de plus en plus sur la lutte contre le Covid-19 au détriment de l'accueil des jeunes", se plaint un syndicat d'infirmières scolaires

franceinfo
·1 min de lecture

"On nous mobilise de plus en plus sur la lutte contre le Covid-19 au détriment de l'accueil des jeunes. On n’en peut plus", a expliqué mardi 26 janvier sur franceinfo Saphia Guereschi, secrétaire générale du SNICS-FSU, syndicat majoritaire des infirmières de l'Éducation nationale. Les syndicats ont appelé à une journée de mobilisation dans l’Éducation nationale ce mardi pour demander plus de moyens. Les infirmières scolaires sont en première ligne dans la lutte contre le Covid-19 et ont de plus en plus de difficulté d’assurer leur "mission première" d’accueillir une jeunesse qui "va de plus en plus mal".

franceinfo : Vous sonnez l’alerte aujourd’hui ?

Saphia Guereschi : On a sonné l'alerte dès la fermeture des établissements. La jeunesse va mal et va de plus en plus mal. Et le rôle d’une infirmière de l'Éducation nationale, au-delà de la gestion des protocoles sanitaires et des cas Covid-19 de la lutte contre cette épidémie, c'est d'écouter, de recevoir, c'est d'accueillir et de voir tous les élèves qui la sollicitent pour lutter contre les inégalités sociales et de santé et de permettre à chaque élève de se soulager de ses maux biologiques et psychologiques et d'avoir la (...)

Lire la suite sur Franceinfo

A lire aussi