Grève à l'école : comment les parents vont-ils s'organiser ?

·2 min de lecture

Avec 75% de grévistes et une école sur deux fermée, la grève de jeudi dans l'Education nationale s'annonce très suivie comme l'indique le premier syndicat du primaire. Les syndicalistes dénoncent des règlent "ingérables" et "inefficaces", et si les parents devront aménager leur emploi du temps, beaucoup soutiennent la mobilisation.

La mobilisation contre le protocole sanitaire à l’école s’annonce massive. Alors que les syndicats dénoncent des règles "ingérables" et "inefficaces", le Snuipp-FSU, premier syndicat du primaire, prévoit que 75% des enseignants se déclarent grévistes jeudi et qu’une école sur deux ferme. C'est pourquoi les parents sont contraints de s’adapter et s’organisent pour la garde de leur enfant. Mais la majorité d'entre eux soutient les enseignants et comprend leur choix de faire grève.

>> Retrouvez la matinale du jour en replay et en podcast ici

Poser un jour de congé, télétravailler, garder les enfants...

Kadi par exemple redoutait de trouver un mot dans le carnet de correspondance de son fils, annonçant qu’il n’y aurait ni classe, ni cantine dans son école jeudi. Elle en a finalement eu confirmation : "Cette grève arrive vraiment à un moment où j’en peux plus", soupire-t-elle. "Depuis la rentrée, on est appelé constamment à cause de cas contacts, ça fait plusieurs fois que je dis à mon employeur que je ne pourrais pas être là."

Certains parents posent un jour de congé, d’autres prévoient de faire du télétravail. Sophie, elle, a trouvé une autre solution : "Avec les parents d’élèves, on s’est proposé de s’entraider pour garder les enfants à tour de rôle, par petits groupes".

Le soutien des parents aux enseignants

Même si cela chamboule une fois de plus leur emploi du temps, la plupart des parents d’élèves refusent malgré tout de s’en plaindre. Christina comprend la colère e...

Lire la suite sur Europe1

VIDÉO - Covid à l'école: les parents "craquent", les syndicats appellent à la grève

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles