Grève à BFM TV et RMC : les journalistes annoncent qu'ils ne couvriront pas les municipales ce dimanche

Entamé il y a quelques jours, le mouvement de grève se poursuit à NextRadioTV, le groupe qui détient notamment les chaînes BFMTV, BFM Business, RMC Story et RMC Sports ou encore la station de radio RMC. Dans une tribune publiée par le Journal du dimanche, les Sociétés des journalistes (SDJ) de ces médias annoncent qu'ils ne couvriront pas le second tour des élections municipales, qui a lieu ce 28 juin.

"Un crève-cœur en tant que journalistes et citoyens"

"Raconter, décrypter, vivre avec vous ce temps fort de la démocratie […], c'est notre mission. Pourtant nous ne la remplirons pas. Un crève-cœur en tant que journalistes et citoyens", écrivent les SDJ. "C'est la première fois de l'histoire de notre groupe de médias créé il y a 20 ans, que nous ne traitons pas une actualité aussi forte", poursuivent-elles, expliquant que si elles font grève pour la première fois, c'est pour dénoncer un plan social "d'une violence inouïe".

Celui-ci prévoit la suppression de "plus de 500 postes de journalistes" rémunérés à la pige, intermittents, CDD et CDI. "Un salarié sur trois est menacé. Dans un groupe qui a réalisé 73 millions d'euros de bénéfices nets en 2019", s'insurgent les SDJ.

"La grève ne se justifie absolument pas", a de son côté estimé le Pdg de NextRadioTV, Alain Weill, dans une interview au JDD. "Toutes les garanties demandées et bien plus encore ont été apportées", a-t-il assuré, promettant notamment que BFMTV sera "très peu" impactée par le plan social et que "la qualité éditoriale

Retrouvez cet article sur Télé-Loisirs

Fanny Leeb : émue, elle raconte comment son frère Tom Leeb l'a soutenue pendant son cancer (VIDEO)
Estelle Lefébure : ses retrouvailles émouvantes avec sa fille Ilona après des mois de séparation
Dimitri Payet renonce à ses primes et baisse son salaire
Claude Lelouch amoureux de Valérie Perrin depuis 13 ans : il raconte leur étonnante rencontre (VIDEO)
Gérard Depardieu et Pierre Richard : ce projet qui les réunit 40 ans après La Chèvre (PHOTO)