La Grèce, touchée par une vague de chaleur, combat des feux de forêts

L'île de Lesbos en proie à un incendie, le 24 juillet 2022. - Anthi PAZIANOU - AFP
L'île de Lesbos en proie à un incendie, le 24 juillet 2022. - Anthi PAZIANOU - AFP

La Grèce luttait dimanche contre trois importants incendies de forêt dans le nord, le sud et l'est et craignait de nouveaux sinistres en raison de la vague de chaleur qui s'abat sur le pays.

Sur l'île de Lesbos, l'incendie qui s'est déclaré samedi, provoquant l'évacuation de centaines de touristes et d'habitants de la station balnéaire de Vatera, continuait de faire rage selon les pompiers.

Au moins quatre habitations ont été détruites, selon la chaîne étatique ERT. Depuis samedi, la Grèce est touchée par une vague de chaleur prévue pour durer dix jours et des températures de 42°C sont attendues dans certaines régions, faisant craindre d'autres incendies.

Un feu de fôret près d'Athènes

Dans le nord du pays, les pompiers, assistés par des volontaires, continuent de lutter pour le quatrième jour consécutif contre un violent incendie dans le Parc national Dadia, le plus grand site Natura 2000 de Grèce, connu pour sa colonie de vautours.

Le feu, exceptionnellement difficile selon le porte-parole des pompiers Yiannis Artopoios, a forcé les autorités à évacuer le village de Dadia samedi soir.

Dans le Péloponnèse, le village de Chrysokelaria a dû être évacué samedi soir en raison d'un incendie près de Koroni que les pompiers tentaient de combattre dimanche.

Mercredi, un feu de forêt dans des montagnes près d'Athènes avait endommagé des habitations et forcé plusieurs centaines de personnes à partir, à quelques kilomètres du village côtier de Mati, théâtre en 2018 par la pire catastrophe provoquée par un feu de forêt en Grèce, qui avait fait 102 morts.

Trois morts l'année dernière

La multiplication des phénomènes météorologiques extrêmes est une conséquence directe du réchauffement climatique selon les scientifiques, les émissions de gaz à effet de serre augmentant à la fois leur intensité, leur durée et leur fréquence.

L'année dernière, une vague de chaleur et des feux de forêt avaient détruit 103.000 hectares et causé la mort de trois personnes en Grèce.

Article original publié sur BFMTV.com

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles