La Grèce a signé un contrat pour l'achat de 18 Rafale à la France

·1 min de lecture

La Grèce a signé lundi un contrat pour l'achat de 18 avions de combat Rafale à la France, renforçant ainsi son partenariat avec Paris face aux tensions avec la Turquie, a constaté un journaliste de l'AFP. Le montant de la transaction s'élève à environ 2,5 milliards d'euros et comprend la fourniture par Paris de 12 appareils d'occasion, prélevés sur l'inventaire de l'armée de l'Air française, de six avions neufs auprès du constructeur Dassault Aviation, ainsi que le soutien logistique et les armements associés.

>> À VOIR - Europe 1 a volé à bord d'un Rafale !

Un "succès important" pour le Rafale

Évoquant un "partenariat opérationnel très dense" avec Athènes, la ministre française des Armées, Florence Parly, qui s'est rendue dans la capitale grecque pour la cérémonie de signature du contrat, a salué un "succès important" pour le Rafale, qui pour la première fois est vendu à un pays d'Europe vers laquelle la France cherche à recentrer ses exportations et ses coopérations. Cette acquisition a été discutée en un temps record entre les deux gouvernements. La décision de négocier a été prise en septembre par le Premier ministre grec, Kyriakos Mitsotakis, en réaction aux explorations gazières de la Turquie et à ses démonstrations de force dans des eaux disputées avec la Grèce et Chypre.

 

Eric Trapper, le PDG de Dassault Aviation sera l'invité de Sonia Mabrouk à 8h15 dans la matinale d'Europe 1 mardi 26 janvier. Un entretien à suivre en direct ou en replay

Les livraisons...


Lire la suite sur Europe1