Grèce: une saison touristique qui s’annonce florissante après la levée des restrictions Covid

En Grèce, depuis cette semaine, le 1er juin, le port du masque n’est plus obligatoire dans les espaces clos, à l’exception de certains transports en commun. Cette levée des dernières contraintes relatives à la lutte contre le coronavirus marque aussi, dans le même temps, le démarrage de la haute saison touristique estivale. Car, dans ce pays, le tourisme constitue un pilier fondamental de l’économie du pays.

Avec notre correspondant de retour de Mykonos,

À Mykonos, qui cultive une image de luxe et de fête, et qui est aussi un symbole du tourisme de masse, le correspondant de RFI en Grèce, Joël Bronner, a pu discuter avec plusieurs professionnels du secteur de « l’hospitalité », comme disent souvent les Grecs. Au vu des chiffres connus (réservations, nombre de transports qui doivent transiter par l’île) le constat, sur place, est unanime : tous s’attendent à une saison touristique avec encore plus de visiteurs, et donc aussi encore plus de bénéfices qu’en 2019.

2019, c’est l’année de la dernière saison touristique « normale », c’est-à-dire avant l'arrivée du Covid-19, qui a raccourci la durée, ici, des deux dernières saisons. Mais 2019 a aussi, et surtout, été une année record pour le tourisme en Grèce. Près de 33 millions de visiteurs se sont rendus dans le pays cette année-là, dont environ 2 millions, qui sont passés par la petite île de Mykonos, dans les Cyclades.

Le tourisme, un pilier de l’économie grecque


Lire la suite

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles