La Grèce en proie à de violents incendies attisés par une vague de chaleur

En Grèce, ce dimanche, plusieurs centaines de pompiers combattent les incendies sur plusieurs fronts distincts, en particulier dans un parc naturel du nord du pays et sur l’île de Lesbos, à l’est. Plusieurs villages ont été évacués.

Les pompiers parlent d'un feu « exceptionnellement difficile » à maîtriser, à propos des flammes qui s’attaquent pour le quatrième jour consécutif au parc national Dadia, non loin de la frontière terrestre avec la Turquie. Quelque 300 pompiers sont ainsi mobilisés sur ce site où plus de 500 hectares sont déjà partis en fumée, rapporte notre correspondant à Athènes, Joël Bronner. Cette zone protégée, plus grand espace classé « Natura 2000 » en Grèce, sert notamment d’abris à de nombreux rapaces, dont des vautours.

Le feu a atteint l'observatoire des oiseaux rapaces et se rapprochait des bâtiments d'une unité de gestion de la zone protégée. « La chose la plus importante pour nous est la sécurité des villageois et toutes les forces seront déployées sur place », a assuré le gouverneur d'Evros, Dimitris Petrovits, à l'agence de presse Athens News Agency. Le soin apporté aux animaux blessés est une priorité absolue pour les autorités, a-t-il ajouté.

Des centaines de touristes et d'habitants évacués

Sur l’île de Lesbos, c’est le secteur proche de la station balnéaire de Vatera qui est là aussi la proie des flammes depuis samedi matin. Des centaines de touristes et d’habitants ont ainsi été évacués au cours du week-end. Dans le Péloponnèse, le village de Chrysokelaria a dû être évacué samedi soir en raison d'un incendie près de Koroni. Dimanche vers midi, le feu a été circonscrit par les pompiers.

Lire la suite

VIDÉO - La Grèce frappée à son tour par des températures extrêmes et des incendies

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles